lundi 26 janvier 2015

Le Québec a-t'il besoin d'un Winston Churchill?

OUI, QUAND VIVRE SELON SES MOYENS EST APPELÉ AUSTÉRITÉ


Le chroniqueur et enseignant Mathieu Bock-Côté invite à cette réflexion, dans son billet Winston Churchill (Journal de Montréal, 24 janv. 2015).

Le Québec a-t'il besoin de son Winston Churchill ? 

Winston Churchill

Oui il a besoin, sans le savoir, d'un visionnaire qui sait lire le monde (les événements, le politique, les pouvoirs, l'économie, etc.) et qui marche en éclaireur devant le peuple. Mais l'adolescent en veut-il, d'une figure d'autorité? Bien-sûr que non. Seulement du point de vue économique, on appelle au Québec  «austérité», l'action pour un peuple de tenter de vivre selon ses moyens financiers. Les grands syndicats devenus des «partis» parallèles non élus et les humoristes de gauche ont remplacé les prédicateurs du temps des «grandes noires sœurs».


Guy A. Lepage et Dany Turcotte. Crédits photo : ICI Radio-Canada. Émission TV Tout le monde en parle
On croit vouloir chasser les dernières monarchies du Québec, mais ici, le fou du roi siège sur le trône et vote la vie et la mort sociale des Québécois qui osent ouvrir la bouche contre le concept de la gauche économique mur à mur.

Au Québec il est probable que Churchill ne serait pas chassé du pouvoir, car il n'y accéderait même pas. De Gaulle aussi, en France, a été rejeté après la fin de la guerre et le retour du sentiment de sécurité. On l'a rappelé quand les autres manquaient d'envergure. Le Québec a voulu chanter et danser tout l'été jusqu'à ce que «la bise fût venue» (comme l'a écrit Jean de La Fontaine dans un autre lieu et autre temps mais selon une sagesse intemporelle). 

Je crois de plus en plus que le Québec est un socialisme émergent. Quel paradoxe, car un mot interdit au Québec est «autorité». Les Churchill ne se manifestent jamais s'ils ne peuvent diriger, car ce sont des capitaines et non des animateurs. Un dresseur de chien nommé Cesar Millan a causé un tollé de protestations, voire un débat, en annonçant sa venue au Québec, car il enseigne que le maître doit prendre autorité sur son chien. Une meute de diplômés s'est levée contre lui. Alors, imaginez un Churchill ou un De Gaulle voulant diriger des humains. On n'est pas sortis de l'auberge...

vendredi 23 janvier 2015

Index mondial de l'Église persécutée

Les pays «où être chrétien coûte le plus» selon le rapport de l'organisme Portes ouvertes France


D'entrée de jeu, il faut préciser que la démarche de l'organisme que je connais de loin, mais quand même depuis plusieurs années, ne vise pas à répondre par la violence, mais a pour but d'informer et de venir en aide.

La violence contre les chrétiens a plusieurs origines (islam en cas d'application de la charia, État, famille, ...) et même pour le Mexique, les cartels de la drogue et les agriculteurs en zones rurales.

Il faut aussi savoir que le terme chrétien est galvaudé dans les médias allant de désigner tout ce qui est occidental, incluant les adversaires de la foi chrétienne, jusqu'aux chrétiens les plus fervents. Ainsi par exemple, récemment, les victimes de la triste fusillade du Charlie Hebdo que nous avons tous désapprouvée, ont été par moment mentionnées dans les médias et réseaux sociaux ou par les islamistes, comme des chrétiens alors qu' ils étaient ou sont (les survivants) principalement des athées avoués et fiers de l'être.

Brève présentation VIDÉO de l'index de PortesOuvertes.fr 



Aperçu de la Carte de l'Index 2015 (PDF disponible ici)
Crédits image:  Portes ouvertes France (2015). Téléchargement en PDF disponible ici

Dans la zone noire, 3 pays avec un degré de persécution absolue


  1. Corée du Nord
  2. Somalie
  3. Irak


Extrait du tableau (liste) des 50 pays avec persécution de sévère à absolue


50 pays pour lesquels l'état de persécution des chrétiens varie de persécution sévère à persécution absolue. Source: Portes Ouvertes France 2015. Extrait du rapport et tendances 2015 (PDF ici)

Pour le plus récent profil par pays (en cliquant sur un nom de pays) allez sur la page

Vous trouvez peut-être que cinquante pays avec persécution de sévère à absolue, cela peut paraître nettement exagéré, mais voyez la situation pour le pays en 50e position, le moins pire de la liste: KOWEÏT



POUR LES DÉTAILS:


mardi 20 janvier 2015

Hayat Boumeddiene femme recherchée et probablement enceinte

20 janvier 2015. Il y a quelques jours, nous apprenions que Hayat Boumeddiene, possible complice de la planification d'actions terroristes en France ayant mené à la prise d'otages, porte de Vincennes, serait entrée en Syrie le 8 janvier 2015.



Avec une femme ainsi recherchée dans un contexte islamiste, je n'ai pu m'empêcher de penser à l'image suivante, comme genre de «portrait robot».
Hayat Boumeddiene - montage par YaPasDePRESSE, 2015-01-20
Hayat Boumeddiene, photo largement diffusée dans les médias en janvier 2015


Car en effet, il ne devrait pas lui être trop difficile de se cacher pour un temps. Je pensais faire ainsi une blague, mais elle serait premièrement de mauvais goût.

«Selon les autorités turques, Hayat Boumeddiene est entrée en Syrie le 8 janvier, jour où une policière a été tuée à Montrouge (Hauts-de-Seine), un assassinat revendiqué dans une vidéo par un homme ressemblant à Amedy Coulibaly. "Elle est entrée en Turquie le 2 janvier en provenance de Madrid. Il y a des images [la montrant à l'aéroport]", indique le chef de la diplomatie turque». (France.TVinfo, 13 janvier 2015).

Ensuite cette façon de se fondre dans la masse en pays islamiques est plus que plausible, considérant en plus, une probable grossesse.

«Selon des sources proches de l'enquête, elle serait enceinte d'au moins quatre mois.», nous apprenait LaPresse, le 17 janvier 2015. 

La femme aurait donc séjourné quelques jours en Turquie (entre le 2 et le 8 janvier 2015) avant de quitter pour la Syrie le 8 janvier, jour du meurtre de la policière à Montrouge et lendemain de l'attentat de Charlie Hebdo. Le couple Hayat Boumeddiene et Amedy Coulibaly et certaines de leurs relations étaient déjà connus des policiers.

Peut-être, Amedy Coulibaly, devait-il la retrouver là-bas (Espagne ou Syrie), mais les choses ne se seraient pas déroulées comme prévu. D'ailleurs, le meurtre de la policière pourrait être un

«possible assassinat non programmé, déclenché après un banal accident de circulation» (Lefigaro.fr , 9 janvier 2015).

Des photos publiées par Le Monde la montrent s'entraînant au tir à l'arbalète en 2010.
Hayat Boumeddiene en 2010, s'entraînant au tir à l'arbalette selon LeMONDE, 9 et 10 jan 2015

samedi 17 janvier 2015

Québec courtisée pour des olympiques d'hiver

Les barons du CIO manquent-ils de candidats et d'argent pour maintenir un rythme de vie princier? Lors des précédentes décennies, une ville devait supplier pour recevoir les Jeux olympiques. Dans le nouveau contexte, le CIO supplie presque pour des villes candidates.


Pensez-y, il y a des gens qui vivent de ce jeu de sélection. Jusque vers le milieu des années 2000, les grandes villes du monde s'arrachaient le privilège de recevoir les Jeux olympiques. Pour devenir ville hôtesse d'une édition des Jeux, on en est venu à devoir faire vivre ce qui est avec le temps devenu une cour avec ses barons du Comité international olympique (CIO).  Cela a donné lieu à du trafic d'influence. Puis avec la mise au jour du scandale olympique suivi de la récession de 2008, les choses ont changé.

La corruption, ou du moins le trafic d'influence sous forme de cadeaux, donnant lieu au scandale olympique, une réalité AVANT Salt Lake City


La surenchère des cadeaux a commencé auprès de quelques membres dont le vote était à vendre, en quelque sorte et ce avant les Jeux d'hiver de Salt Lake City. Bref, de moins en moins à voir avec la saine compétition et l'esprit sportif.

Certains diront que ce serait la faute des villes, comme Salt Lake City, qui ont offert des cadeaux, argument que l'on doit balayer du revers de la main. Cela reviendrait à dire que c'est de la faute au crime organisé, si un officier de police a accepté d'être corrompu. Il fallait pour que la recette fonctionne, qu'un nombre significatif de membres du CIO soient réceptifs, ou manquent carrément de jugement; eux qui doivent juger les villes candidates...


Corruption chez les juges des compétitions olympiques impliquant un pointage


Et si le trafic d'influence a eu cours avec la sélection des villes, comment ne pas penser que pareille corruption ne se fait pas par les états, auprès des juges pour les compétitions d'hiver ou d'été  basées sur un pointage (ex. patinage artistique, gymnastique, nage synchronisée, etc.)?

Quand le rêve olympique coûte trop cher


Il y a aussi les erreurs et «mauvais calculs» non attribuables au CIO. Ces cités olympiques désertées après les jeux. Suite aux jeux d'été de Montréal, en 1976, le Québec au complet a remboursé les dépassements de coûts durant les 4 décennies suivantes, plusieurs des Québécois l'ont fait en surtaxes sur les cigarettes. Pensez-y, ils ont dû en fumer un coup pour rembourser le lourd déficit des activités sportives :-)

Pour un ordre de grandeur des coûts d'un seul équipement

mardi 13 janvier 2015

Un média de Québec met au jour la stratégie FTQ pour battre les Conservateurs fédéraux (2015)

13 janvier 2015. Nous savons que la loi électorale du Canada oblige les partis politiques, de déclarer tout montant reçu et dépensé en vue des élections. Aujourd'hui nous en apprenions davantage sur le plan du syndicat de la FTQ (Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec) de s'impliquer activement dans les élections canadiennes de 2015 pour empêcher la réélection du Parti Conservateur du Canada (PCC).


Selon un document interne qui a coulé via un média de Québec, La FTQ compte empêcher les réélection des Conservateurs par une organisation structurée et très militante, par des activités qui engagent des dépenses importantes et qui constituent donc des dons indirects non compilés.

Commentaires à la suite du document de la FTQ (2014-2015)













Pour quiconque a un peu d'expérience organisationnelle, il est en effet inévitablement question, tel que le stipule le document, d'argent et même de beaucoup d'argent direct et indirect (salaires, services, dépenses sur la route, de locations de salles et bureaux, etc.). Il est question:


Dans ce document interne qui a fuit dans un média de Québec, il est nettement question d'activités ayant un coût réel et significatif et constituant des interventions directes



  • Budget voté «pour contrer le fédéral.....et Couillard»
  • Analyses socioéconomiques et portraits des 8 circonscriptions ciblées, en vue de mesurer le travail de conviction et d'ajuster le message
  • Concertation Comité FTQ et syndicats affiliés (et les dépenses diverses reliées)
  • 8 coordonnateurs (logiquement 1 par circonscription ciblée) pour coordonner les militants et militantes sur le terrain.
  • Équipe de la FTQ sur le terrain pour rencontrer les électeurs (donc plusieurs personnes considérant 8 circonscriptions ciblées)
  • «fine analyse de voteurs» des circonscriptions-cibles. À cet égard, un tableau du document est compilé par STRATEGEUM qui pourrait bien assister la FTQ dans ses analyses visant à empêcher la réélection des Conservateurs.
  • Des sommes seront dégagées «pour mener une bataille médiatique sur les ondes payantes en complément de celles menées avec le CTC»

Le parti se servira donc de l'argent des cotisations syndicales des travailleurs prélevées à la source sur leurs salaires (formule Rand)


Le parti se servira donc de l'argent des cotisations syndicales visant aux activités partisanes ou plutôt anti-conservateurs. Il est à noter que parmi les cotisants, se trouvent logiquement des travailleurs qui paieront pour renverser le parti qu'ils comptent appuyer aux élections.

Autre fait intéressant, la FTQ met dans le même document l'importance de la démocratie (donc le respect des électeurs) et la pratique du «vote stratégique» ou «smart vote» pour empêcher la volonté de majorité réelle de l'emporter.

Réaction du lieutenant politique québécois du premier ministre HARPER, le député et ministre, Denis LEBEL


Le député de Roberval-Lac-Saint-Jean et lieutenant politique du premier ministre Conservateur pour le Québec, Denis LEBEL, a réagi à la nouvelle sur sa page web.

«La FTQ a un passé de délinquance en matière de respect de la Loi électorale, ayant déjà été condamnée au provincial pour avoir enfreint les règles en s'en prenant à l'Action démocratique du Québec. Il y a lieu de se demander si la FTQ s'apprête à répéter les mêmes stratagèmes.

«Dans ce document, ils affirment avoir voté un budget au printemps dernier pour leurs actions politiques envers le gouvernement Harper. Combien d'argent ont-ils engagé? L'ont-ils fait lors des élections précédentes?

«Ils mentionnent également avoir mis sur pied un groupe de 8 personnes qui vont coordonner le travail et qui vont donner de la formation. Qui sont ces 8 personnes ? Comment seront-elles rémunérées?

«Ils parlent également d'alliance avec leurs syndicats affiliés à la grandeur du pays».

La FTQ avait écopé d'une amende de 5,000 dollars pour des dépenses autour de 500,000 lors d'activités non autorisées pour bloquer l'élection de l'ADQ au Québec. Peut-être entend-elle répéter un aussi bon deal (bonne affaire; ex. 10,000 $ d'amende pour 1 Million $ ?).

Le député et ministre LEBEL invite les électeurs à lire ledit document qui expose une stratégie potentiellement illégale, car elle engage des argents directement et indirectement pour supporter principalement le NPDet accessoirement le PLQ lorsque ce dernier se trouve en meilleur position de battre les conservateurs. Les élections canadiennes de 2015 promettent une chaude lutte.

lundi 12 janvier 2015

Être ou ne pas être Charlie Hebdo, voilà la question...

Je n'ai pas repris le thème «Je suis Charlie» et voici pourquoi


Je voulais écrire ceci plus tôt durant les heures suivant la crise qui a frappé Paris, que dis-je, le monde, avec les attentats du Charlie Hebdo et de Montrouge. Mais par respect, j'ai attendu que le processus de deuil soit au moins entamé, avant de débattre. 

Chanson de Shane Harper - Hold You Up (version officielle avec paroles)


samedi 10 janvier 2015

Charlie Hebdo : sagesse populaire et démocratie

Pendant que le monde retenait son souffle dans l'attente du dénouement de la crise parisienne débutée avec la fusillade du journal satirique Charlie Hebdo...


Alors que les belligérants (2 premiers suspects ayant frappé Charlie Hebdo) étaient activement recherchés, j'ai entendu sur le plateau d'un média diffusé entre autres via TV, cette affirmation qui m'a laissé perplexe. Et je sais que plusieurs de nous avons cette compréhension de l'organisation politique démocratique.

Démocratie confondue avec vertu morale


Sur un réseau français diffusant 24 heures sur 24, une analyste faisait un constat à peu près en ces mots, après que les terroristes soient de plus en plus encerclés par les forces de l'ordre:
La priorité, disait à peu près en ces termes l'analyste, est d'arrêter ces individus vivants dans la mesure du possible, premièrement parce que nous sommes dans une démocratie et que dans une démocratie, chaque personne a droit d'être jugée équitablement. 
L'affirmation doit obligatoirement être sous-tendue par la condition préalable qu'une démocratie serait forcément juste et équitable. Mais, reculons dans la première moitié du précédent siècle. En Allemagne, était élu démocratiquement le Parti nazi. Mais, l'Allemagne suivait-elle les principes de la justice? Hitler et le Parti nazi ont aboli la démocratie et établi le IIIe Reich (troisième empire), et contexte aidant, avec l'appui populaire. Les opposants du nazisme ont vu leurs médias et journaux fermés. Des gens de l'élite étaient mis aux arrêts. L'idéologie, donc les valeurs communes au parti et à la majorité des électeurs, avait préséance sur le reste du bon et du juste.  Ou plutôt, on a changé la définition de ces mots. Cela était relié à un contexte économique et social, mais il n'en est que plus évident que les valeurs peuvent aller vers le meilleur ou vers le pire. De même, les pays démocratiques se disant neutres qui hébergeaient les comptes banquaires des grands criminels de guerre étaient-ils justes et bons?

mercredi 7 janvier 2015

Charlie Hebdo décimé: commentaires inacceptables face à une tragédie terroriste

Commentaires inacceptables face à une tragédie. Les radicaux sont plus nombreux que nous le laissent croire les médias. Mais avant, voici une image.

C'est ainsi que l'islam politique voit le monde occidental de demain.

Voici une réponse à un tweet de France 24 lors de l'attentat contre le Charlie Hebdo :

Capture d'écran, 7 janvier 2015,  à partir du fil de tweet de FRANCE 24 Vidéos ( @F24videos )


«qui cherche trouve»


Comprendre : «qui cherche trouve» = «ils l'ont bien cherché». Ceci se veut inacceptable.  Questionner des pratiques, diffuser des caricatures offensantes sur un leader religieux ou sur Dieu, permettrait à des individus de donner la mort, d'appliquer la peine de mort. Les radicaux sont beaucoup plus nombreux que veut nous le laisser croire la presse traditionnelle (main stream). Même si les caricatures du Charlie Hebdo sont souvent offensantes, immatures voir même blasphématoires, particulièrement envers le Christ, il ne nous appartient pas de prendre la vie humaine pour autant. 

À partir du même compte : un Retweet de Frozen (Reine des neiges) de Disney, en version islamisée.
C'est ainsi que l'islam politique voit le monde occidental de demain.

LIRE AUSSI:

Islam, meurtres et propagande: des caricatures suédoises du prophète étaient fausses

(3 septembre 2013)
http://yapasdpresse.blogspot.ca/2013/09/meurtres-et-propagande-des-caricatures.html

lundi 5 janvier 2015

Hydro-Québec : nouveaux compteurs intelligents victimes de rejet social

5 janvier 2015. Énergie électrique - Les nouveaux compteurs intelligents d'Hydro-Québec (HQ): ça ne tourne toujours pas rond. Les citoyens ont-ils raison de douter de la bonne foi de la Société d'état qui détient un monopole énergétique en matière d'électricité? De plus en plus de clients captifs craignent qu'éventuellement, la tarification soit majorée en fonction des périodes de consommation, uniquement aux fins de taxes déguisées en services, pour maintenir les programmes de l'État trop coûteux. (mise à jour 6 janvier 2015)



  • Les clients du monopole énergétique de l'électricité qui sont sceptiques face à Hydro, leur fournisseur unique en électricité (monopole d'État), ne sont pas tous cons. Ils sont seulement prudents, même si quelques uns sont peut-être hypersensibles ou résistants au changement. Hydro-Québec a par ses choix et comportements corporatifs, largement «allumé», puis alimenté leurs doutes, dès le départ avec une hallucinante surestimation des économies (5), 
  • l'entreposage des compteurs chez une entreprise présumée être liée avec le crime organisé, 
  • le choix d'un modèle avec un très grand nombre d'émissions de données par jour,
  • modèle avec une espérance de vie de 12 ans ou à peine un peu plus (gros maximum de 15 env.).
  • ET qu'arrivera-t-il avec la fiabilité d'un compteur approchant sa fin de vie utile (ex. après 10 ou 12 ans)?
  • et ainsi de suite. 

La liste est plus longue encore. Il suffit de penser que la société d'État brasse des milliards de dollars par année. Et quand le Gouvernement brasse des milliards, vous savez qui cela attire? Tout est là.

  • Ce dossier a toutes les allures de manquer de transparence depuis le tout début; ce que les faits abordés ici, et d'autres encore, démontrent. 
  • Il semble en plus, que l'on veuille alimenter les coffres de l'État dans d'autres programmes (Hydro fait des surplus chaque année) par une surtarification des personnes actives économiquement ou avec enfants, d'ici quelques années; c'est-à-dire celles qui n'ont pas le choix de solliciter le réseau électrique au matin ou en fin de journée. Ceci expliquerait le changement massif et non en fin de vie de votre compteur analogique. Les animateurs des radios parlées sont peu crédibles sous cet aspect, car ils ont un horaire atypique.
  • Et par le choix d'une technologie qui émet un grand nombre de lectures par jour, des personnes mal intentionnées pourraient monitorer (profiler) nos habitudes privées en temps réel, ce qui est très agaçant. 


Enfin, par le choix dudit modèle, la Société a contribué à nourrir les inquiétudes d'une partie des citoyens qui s'inquiètent de l'effet d'un très grand nombre d'émissions de lectures (radiofréquences) par jour, sur la santé, s'il est vrai que les compteurs émettent à chaque 30 secondes...


LIRE AUSSI:

La tête «genre, coupée» d'Hydro-Québec: la suite? (19 Fév. 2015)


Réactions ou questions suscitées par l'intervention de Mario Dumont du 5 janvier 2015 à l'émission Normandeau-Duhaime du FM93 de Québec.


Compteur intelligent pour utilisation résidentielle
Crédits photo : Hydro-Québec

Je suis partiellement d'accord avec Monsieur DUMONT, chroniqueur,

  • que la technologie actuelle des compteurs intelligents devrait être plus exacte, du moins (si on omet de possibles effets des conditions climatiques extrêmes auxquelles l'électronique est exposée). 
  • De même, on ne rejette pas l'évolution d'une technologie pour sauver 1000 emplois à l'échelle de la province de Québec. 
Ceci dit, nous ne sommes pas tous des idiots. Même si plusieurs clients sceptiques abordent le problème sous un mauvais angle, à mon avis, il n'en demeure pas moins qu'un malaise persiste et grandit en réponse à une mauvaise gestion et relation avec une clientèle captive. Ce malaise pourrait même servir, pour quelques clients moins honnêtes, à tenter de couvrir les vols d'énergie passés, par des centaines de fraudeurs résidentiels qui détournaient une partie de l'électricité pour réduire leur facturation.

Les Québécois ressentent qu'on leur a menti avec la migration vers la nouvelle technologie


Les gens ressentent que la Société d'état n'est pas transparente, et ceci, depuis le début, sur plus d'un point.

1) Surestimation intentionnelle, ou non, des économies réelles avec le remplacement de tout le parc de compteurs

D'abord, Hydro-Québec s'est fourvoyée (ou est-ce volontaire) en surestimant nettement les économies réelles (1).

2) Les premiers compteurs achetés par la Société étaient stockés chez des présumés proches de la mafia

Souvenez où étaient stockés à Montréal les compteurs intelligents. La livraison des compteurs expérimentaux était stockée dans les entrepôts d'entreprises présumées en lien avec le crime organisé. Pierre Couture (Le Soleil / La Presse) rappelait la révélation faite par Olivier Bourque de TVA: