jeudi 31 mars 2016

Ce que le massacre de Lahore (Pakistan) nous dit sur le djihadisme mondial

Cet article de MAAJID NAWAZ est très intéressant sur le thème des attentats et guérillas islamiques des récentes dernières années. Le massacre de la fin de semaine de Pâques à Lahare au Pakistan, avec d'autres attaques et indices, amènent à conclure que le monde politique doit revoir sa toile d'interprétation et ne plus considérer des attaques isolées sans lien idéologique entre elles.


En anglais seulement sur la page cible

Mon résumé et commentaire plus bas



What the Slaughter of Christians in Lahore Says About the Global Jihad
(Ce que le massacre de chrétiens de Lahore nous dit à propos du djihad mondial)

We cannot pretend that the extremism driving jihadist terror around the world has nothing to do with Islam
(Nous ne pouvons pas prétendre que la terreur djihadiste dans le monde n'a rien à voir avec l'islam)


En résumé, il s'agit selon l'analyse proposée, d'une logique convergente de l'islam radical pro-charia 


Les attentats et massacres comme ceux du weekend de la Fête de Pâques 2016 à Lahore, au Pakistan, nous aident à mettre un puzzle en place. Le monde doit comprendre qu'une convergence de guérillas djihadistes suit un mode opératoire contre la communauté internationale et les pays musulmans en relation avec les non islamisés. Le pouvoir politique doit revoir sa toile d'interprétation et ne plus considérer des attaques isolées, mais plutôt une convergence idéologique qui recrute parmi une masse critique (appui minimal requis de la population) de musulmans prédisposés ou favorables à la cause. Il y a donc un lien réel avec l'islam, mais pas avec tous les musulmans. Les États ou territoires musulmans qui acceptent de collaborer avec les autres pays, deviennent d'office, des apostats et ennemis de ces radicaux et eux-mêmes des cibles. Le but manifeste est l'implantation de la charia et du totalitarisme idéologique en divers pays, indépendamment des lois et constitutions actuelles.

Réflexion personnelle : un exemple de victoire des radicaux, dans ce contexte


Chose certaine, tous les pays non islamisés sont ciblés;
y inclus le pays magique
du Premier ministre Justin Trudeau (le Canada, notre Canada). 


Dans ce contexte, par exemple, la séparation des hommes et des femmes dans des wagons de trains différents en Allemagne, constitue une victoire pour les radicaux qui visent justement de tels résultats qui se rapprochent de l'implantation de la charia. Dans les faits, il aurait fallu gérer les situations, faire comprendre les règles de vie (y inclus avant l'arrivée au pays), mettre des agents de sécurité le temps nécessaire, etc.

LIRE AUSSI:

Pourquoi la gauche NE comprend pas les dérives de l'islam?

12 février 2016

samedi 26 mars 2016

Réflexion pascale: trônes et élites de l'ombre

Réflexion pascale et immigration : Accueillir n'est pas se dissoudre...


«J'étais étranger et vous m'avez accueilli» (Jésus)

Dans mon cheminement de travail, j'ai pendant près de 3 décennies jusqu'ici, été motivé par cette parole pour accueillir au meilleur de mes capacités et de mon temps, des étudiants, stagiaires et employés d'origines étrangères. Même chose dans mes réseaux sociaux. Je me suis fait un point d'honneur d'être ouvert et d'accueillir ou de porter conseil à des migrants économiques et réfugiés que je connaissais personnellement. Tous ceux-ci de diverses provenances comme le Maroc, la Russie, la Roumanie, le Pérou, la République démocratique du Congo, la Côte d'Ivoire, ...). Je l'ai fait par convictions, comme j'aimerais moi-même être accueilli dans leur pays respectif. 


«Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux» (Jésus)

Ceci implique équité et respect donnant l'information et l'appui nécessaire, incluant la formation équitable et un juste transfert des connaissances dans le travail, ou l'aide et appui depuis d'autres blogues ou réseaux sociaux; en voyant l'autre comme mon égal.


Mais voilà aussi qu'accueillir n'est pas se dissoudre... 


Il a aussi été dit :

«Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut subsister» (Jésus)

Ce qui vaut évidemment aussi pour une nation. N'est-ce pas la situation en Belgique, par exemple, et de plus en plus en un nombre croissant de pays européens? Or, il semble que c'est précisément ce que nous imposent de plus en plus, des leaders mondiaux anonymes dont personne ne prononce les noms. Ils se cachent derrière des comités élitistes qui dictent les règles pour les grandes démocraties. Les observations en situation de chaos tendent à démontrer de plus en plus, que ce sont eux qui sont protégés par les forces de l'ordre et non le peuple. Qui sont-ils? Même les chefs des pays disent que les chiffres viennent d'autres entités. Parfois, un chef en ajoute par opportunisme, pour se faire du capitale politique (maires, chefs d'États, ...).

Pourtant, dans les pressions énormes à l'immigration actuelle, les vraies minorités (ex. les christianisés d'origines syrienne et irakienne), soit celles qui sont les plus ciblées par les massacres et le bannissement en cours, n'ont pas de «frères» pour les accueillir dans un proche environnement, un pays limitrophe, contrairement aux chiites et sunnites qui ont des pays ou territoires-refuges proches. Ces minorités oubliées sont précisément et étonnamment celles qui peinent à joindre nos pays. Cela est non seulement bizarre (comprendre comme si c'était planifié), mais surtout profondément choquant. Sont-ils réduits à l'esclavage (main d'oeuvre à bon marché) dans les États voisins?


En fait, cela ressemble de plus en plus à un chaos plus ou moins planifié visant l'élimination du christianisme en divers pays, en faisant faire la sale besogne par les autres et tout en regardant ailleurs, comme un arbitre de la lutte théâtrale (catch américain).

Crédits image : Jesus Film Media. Le film Jésus gratuit en plus de 1100 langues ou dialectes. Si vous croyez que ce message peut changer le monde, il est suggéré de faire un don.


Newsboys - We Believe (Official Music Video)


vendredi 25 mars 2016

Activités islamistes au Canada: un vrai portrait doit tenir compte des attentats déjoués

Devant la foulée du projet des groupes islamistes pour imposer leur idéologie et leur chaos pour mieux contrôler les territoires, les chefs des pays visés doivent tenir compte des projets d'attentats déjoués et non plus uniquement des attaques réussies. 


Quelques jours à peine après les attentats en Belgique du mardi 22 mars 2016, la France vient de déjouer de nouveaux attentat planifiés qui s'ajoutent à plusieurs déjà évités. Au Canada, nous avons vu des actes isolés perpétrés par des individus souvent qualifiés de «loups solitaires». Mais des indices indiqueraient que l'on devraient plutôt parler de cellules de convertis à la cause ou de recrutement, utilisant souvent les réseaux sociaux ou certains vecteurs communautaires (ex. écoles).

  • Par exemple, des étudiants sont partis de Montréal de manière coordonnée pour combattre aux côtés du soit-disant État islamique contre des peuples.
  • Aussi,  il est connu que là où ils sont moins implantés, ces groupes fonctionnent en petits groupes ou cellules isolées. S'ils ont l'air de solitaires désorganisés, les derniers mois de l'actualité démontrent qu'ils sont au contraire  organisés et mis en réseau à divers degrés et non pas seulement, via les réseaux sociaux sur internet. L'aspect des réseaux sociaux est mis en évidence par une étude du journal The Guardian en 2014 qui tendait à dévoiler un haut degré d'infiltration ennemie en Belgique. Et le Canada n'en était pas exclu. Mais ils suivent aussi la voie des réseaux de contacts humains conventionnels (étudiants, contacts dans la communauté implantée dans une ville, contacts via les lieux de cultes ou de conférences et formations reliés à l'islam et à l'arabe, etc.).
  • Mais aussi, des attentats planifiés, pas toujours très médiatisés ont été déjoués, comme celui visant à faire dérailler un train de la compagne, Via  reliant l'Ontario et New York, dont l'un des complices était un étudiant dans une université québécoise. Ou encore d'autres attentats déjoués au Canada, comme celui de 2 complices contre le consulat américain à Toronto (expulsés du Canada).


L'exemple de Portland aux États-Unis: 25,000 civils étaient ciblées lors du dévoilement d'un arbre de Noël en novembre 2010


Lors d'un important dévoilement de l'arbre de Noël dans la ville de Portland aux États-Unis, le 26 novembre 2010, Mohamed Mohamud pensait faire exploser une bombe très puissante reliée à un cellulaire. Ce terroriste résidant en territoire américain (USA) se tenait prêt à tuer 25,000 civils en un seul attentat, selon l'opération d'infiltration menée par des agents fédéraux. Les cas comme ceux-ci démontrent que des cellules et individus déjà dans nos pays sont prêts à entrer en action. Ces photos de la preuve ont été dévoilées pour la première fois en dehors des tribunaux, plus de 6 ans après les faits (rendues publiques en janvier 2016).

Crédits photo : images diffusées sur 10news.dk, le 18 janvier 2016 (1)


Montage par YapasdePRESSE.com. Crédits photo : images diffusées sur 10news.dk, le 18 janvier 2016



Protéger les Canadiens de toutes origines et les touristes contre les attentats


Si le Gouvernement canadien porté au pouvoir en novembre 2015 a vraiment à cœur la protection de ses citoyens de toutes origines, il doit considérer que chaque attentat déjoué doit être comptabilisé comme une preuve des activités et de la présence des terroristes et des idéologies fascistes, au même titre qu'un attentat réussi.

On apprenait (et les médias et politiciens qui le voulaient) dans un article de novembre 2014, que plus de 15,3 % (pourcent) des posts émis dans une langue arabe depuis le Canada soutenaient les actions de l'État islamique (EI), soit près de 1 publication sur 6.

Une enquête journalistique des réseaux sociaux en langue arabe dans 19 pays en 2014 visait à tenter d'estimer les appuis aux actes de l'État islamique. Les algorithmes validés et pondérés par échantillonnage ont permis d'évaluer et de comparer le pourcentage des posts (messages et publications) favorables à l'État islamique (en faveur de l' #EI) émis depuis les réseaux sociaux en arabe de ces 19 pays. Les résultats sont surprenants comme le montre l'infographie suivante.


Pourcentage des publications (posts) exprimant un sentiment positif envers l'État islamique dans une étude des médias sociaux de langue(s) arabe(s) - Troisième trimestre 2014




Les attentats planifiés depuis la Belgique (31% des posts) tendent à confirmer ces études. Les ennemis de nos États sont déjà parmi nous, plus encore depuis la migration massive accélérée et en cours de 2015-2016. Un pourcentage plus élevé indique une plus grande activité sur les réseaux sociaux en questions. Les communications évaluées sont celles émises dans une langue arabe, à partir de ces pays et représentent les posts et non le pourcentage des membres.

Déjà, durant le troisième trimestre de 2014 (juillet-août-septembre), cet exercice de veille informatique des réseaux sociaux permettait de faire ressortir que les contenus postés en arabe sur les réseaux sociaux depuis la Belgique, en faisaient le pays non arabe en tête des 19 pays retenus pour l'enquête, pour la mesure du soutien moral ou idéologique à l'État islamique.

Mais le Canada et les États-Unis ne sont pas en reste, avec un pourcentage élevé de posts favorables à l'État islamique sur les réseaux sociaux postant depuis ces pays en langue arabe; soit un soutien de 15,3 % au Canada et un généreux 21,4 % pour les États-Unis. L'appui de l' #EI chez les Américains se comparaient au troisième trimestre de 2014, avec la France (20,2 %), l'Égypte (22 %) et la Turquie (22.2 %). La Grande-Bretagne (UK, 23,8%), avec près d'une publications sur 5 appuyant l' #EI n'a rien à envier à la Libye (24%) ou à l'Indonésie (25,8%).


Preuve d'intelligences (sécurité nationale, politique, sociale)


Si nous, Canadiens, étions idiots, nous ne considérerions que les attentats arrivés à terme ayant fait des victimes (décès et blessés) et des dommages à la propriété.

Parce que nos agences de sécurité ou corps d'enquête 
ont réussi à faire avorter des projets sauvant ainsi un grand nombre de vies,
nous devons le voir comme une réussite
et non comme une preuve de l'absence de menaces.


Mais cela est-il envisageable sous un gouvernement qui semble continuer de voir le monde comme une grosse expo67  (1)?

Une carte postale de l'Expo67 (Exposition Universelle de Montréal) avec en arrière-plan le Pavillon américain, une des grandes attractions.Le revêtement en polymère de ce dernier a été détruit par un incendie en 1976. Il n'en est resté que la structure d'acier.


Cette attitude de déni (que certains considèrent comme une conversion) a pour effet qu'une énergie naturelle, solidaire et protectrice qui aurait pu être canalisée positivement est en voie de récupération par des groupes moins scrupuleux des droits humains et potentiellement racistes. Cela il faut y penser et sortir du monde de l'enfance politique, voire de la négligence opportuniste responsable (aller chercher des votes sans égard aux problématiques engendrées). La pression à l'immigration actuelle n'est plus celle des décennies passées et ne vise pas toujours les mêmes nobles buts d'une vie «meilleure» en terres de libertés.


LIRE AUSSI:

Pourcentage des posts en langue arabe exprimant un sentiment favorable à l'État islamique (19 pays)

22 déc. 2015 (modifié 11 juin 2016)
http://yapasdpresse.blogspot.ca/2015/12/pourcentage-des-posts-dans-une-langue.html



Grande-Bretagne: les autorités ont couvert des crimes au nom de la rectitude politique

31 août 2014 (modifié 1er septembre 2014, 12 janvier 2016)
http://yapasdpresse.blogspot.ca/2014/08/scandale-couverture-de-crimes-culturels.html

______________

1.      “The FBI has released photos of a van used in the plot to bomb Portland’s Christmas tree lighting ceremony on November 26, 2010.
This is the first time the images have been made public outside of court.
The photos show six 55-gallon drums strapped to the inside of a white cargo van. The drums are connected by a tangle of cords linked to a detonation device. A cellphone, surrounded by wires and a plastic box, was placed on the floor of the van between the two front seats.
According to the FBI, Mohamed Mohamud tried to detonate the bomb by dialing the cellphone. The device failed to explode because it was a fake bomb.
Mohamud was arrested by federal agents in the sting operation.”
(10news.dk, le 18 janvier 2016)
2.      Exposition Universelle de Montréal en 1967, sous le thème «Terre des hommes» 

lundi 21 mars 2016

Une équipe de reportage de 60 Minutes attaquée en Suède

Une équipe de reportage de 60 Minutes (branche australienne) a été agressée lors de captage en Suède en mars 2016. Le reportage, contrairement à la gauche qui nous dit que ça n'existe pas en Europe, nous confirme l'existence de 55 «no go zones» (zones de non-droit) répertoriées dans le pays. Plusieurs jeunes hommes sont pratiquement inemployables, car ils n'ont pas appris la langue du pays. La Suède fait face à une vague de crimes. 


Traduction libre d'un extrait de l'article de Speisa.com:

«Dans le Carré Rinkeby, l'équipe de TV a discuté avec des résidents qui ne démontraient pas d'agressivité, et qui ont parlé de la vie agréable qu'ils menaient dans Rinkeby où se côtoient plusieurs cultures. Tous ont dit l'apprécier. Mais quand la police s'est soudainement retirée, sans en aviser l'équipe de télévision, un groupe d'hommes masqués ont soudainement encerclé les caméramen.» (1)

Apparemment pas des génies des communications... Dans une autre scène, un caméraman s'était fait écraser un pied et renversé par une automobile. L'animatrice trouve le climat un peu plus hostile qu'anticipé. Le reportage est en anglais, mais relativement simple à suivre.

Lien vidéo Youtube (version abrégée)
Migrants Attack 60 Minutes Crew in Sweden


Crédits image : 60 Minutes (Australia). Breaking Point. Europe's Migrant Crisis And Sweden's Crime Wave (Crew Attacked)

CRÉDITS du reportage : 

60 Minutes (Australia). Breaking Point. Europe's Migrant Crisis And Sweden's Crime Wave (Crew Attacked)


_______________
1.   «Inside the Rinkeby Square, the TV crew talked with residents who did not seem aggressive, but who told about how good life was in Rinkeby with so many different cultures. All said they enjoyed it there.  But when the police suddenly disappeared, without telling the TV crew, a group of masked men suddenly circled the camera men.
'60 Minutes' TV crew attacked and beaten in Sweden. Speisa.com. dimanche 20 mars 2016.
http://speisa.com/modules/articles/index.php/item.2561/60-minutes-tv-crew-attacked-and-beaten-in-sweden.html

samedi 19 mars 2016

Caricature de Tintin et actualité terroriste - Belgique





Tintin à Molenbeek (Belgique)

Source Twitter : @dotcom52

Quand un phénomène fait partie de l'actualité régulière et de la caricature, c'est qu'il devient une réalité et non un cas isolé.

mercredi 16 mars 2016

À considérer avant de monétiser des publicités sur votre blogue

16 mars 2016 - Je vous partage une expérience décevante avec un service de partenariat en vue de la monétisation par la publicité sur une plate-forme de blogue mondialement connue. Ceci est pour éviter que les blogueurs, perdent leur temps avec une solution de moins en moins payante.

(dernières modifications : 20 mars 2016)

À considérer, avant de diffuser des annonces sur votre blogue non corporatif 


Il peut sembler intéressant de diffuser de la publicité sur un blogue citoyen pour monétiser son contenu ou le rentabiliser (à tout le moins, faire ses frais).

CEPENDANT...


Premièrement, indépendamment de la qualité des services du fournisseur, si vous êtes un blogueur qui n'atteint au maximum que quelques centaines de visiteurs par jour, l'utilisation de filtres antipublicités activés sur le web est tellement répandue en 2016, que vous ne ferez probablement pas d'argent pour justifier l'effort que vous mettrez à optimiser votre site pour satisfaire vos annonceurs et l'entremetteur qui sert de lien avec ceux-ci.


Même le journal le plus lu au Canada en arrache!


Les abonnements en lignes et les bannières publicitaires en général sont insuffisants pour la rentabilisation de la diffusion en ligne, même pour un média aussi important que le Toronto Star (thestar.com), le journal le plus lu au Canada (1). Imaginez comment un blogueur-citoyen non associé à un média, peut en 2016, espérer vivre de son écriture dans une mer de contenus. Il y a peu d'appelés et peu d'élus.

En plus, même si vous n'aimez pas le résultat de votre campagne d'hébergement de liens publicitaires,

  • l'intermédiaire en publicité (fournisseur du service) aura votre identité très détaillée 
  • et la firme récupérera (conservera) vos gains les montants non réclamés si vous fermez votre compte ou si eux le ferment sous divers prétextes justifiés ou non. Ils exigent en effet un minimum (ex. 100 dollars ou 100 euros, etc., variable selon la devise) avant d'émettre un paiement.
Donc, ne vous laissez pas séduire par le chants de sirènes du marketing qui vous font miroiter qu'un blogue accélérera votre retraite. Cela arrive, mais c'est l'exception, plus accessibles aux personnes déjà dans un journal, une émission de TV, etc.


Crédits images : Banque du Canada. Au premier-plan, un billet de 100 dollars


Si vous générez tout au plus quelques centaines de visiteurs par jour
comme la grande majorité des blogueurs bénévoles
et considérant les filtres antipublicités
qui sont maintenant très utilisés sur le web,
il est  probable que cette forme de monétisation de votre site ou blogue
ne soit PAS pour vous (2). 


À preuve, même de grands médias professionnels demandent à leurs visiteurs web de désactiver les filtres antipublicités comme Adblock. Je le fais par respect pour leur travail lorsque je visite leurs sites.

J'ai tenté l'expérience de la diffusion de publicité selon le modèle de paiment au clic (pay per clic) contre monétisation durant quelques semaines ET voici mes impressions


Une formule que je croyais réputée car associée à une grosse plate-forme connue mondialement, soulève pourtant des doutes. Ayant vécu un désagrément récemment au point que je décide de désactiver temporairement les publicités pour environ 2 semaines pour chercher une solution adaptée à ma situation, j'étais toujours perplexe et je suis allé consulter le forum OFFICIEL d'aide DU FOURNISSEUR et non un forum quelconque. Mais les réponses et l'attitude étaient «quelconques» quant au respect des clients et aux interprétations contractuelles, comme sur un forum gratuit bas de gamme, sans apparente supervision d'un service à la clientèle digne de ce nom, considérant une entreprise milliardaire de renommée mondiale.

mercredi 9 mars 2016

Québec sociopo: Quand féminisme au Québec rime avec marxisme

Au Québec, il y a plus d'un féminisme et ces féminismes vont jusqu'à s'opposer entre eux. Le féminisme marxiste a fini par prendre une place importante poussant la cause en position très à gauche idéologiquement et économiquement .


Il semblait manquer une clé pour décoder ce féminisme du Québec dans lequel un grand nombre de femmes ne se reconnaissent plus. En postant le 8 mars une opinion sur le sujet du féminisme québécois, j'étais à entrer quelques mots-clés (balises, mots-clics). Pour «féminisme», la plate-forme de publication me proposait aussi «féminisme marxiste». Intrigué, j'ai lu avec intérêt car un lecteur, en me republiant dans un courriel partagé avec ses contacts, ajoutait quelques jours plus tôt «marxisme culturel» entre parenthèses, pour qualifier le féminisme que je décrivais.

LA CLÉ MANQUANTE POUR DÉCODER LE FÉMINISME QUÉBÉCOIS DOMINANT DANS LES MÉDIAS


En lisant la définition d'un mot-clic proposé par une plate-forme de publication, «féminisme marxiste», lors de la refonte d'un précédent billet, j'ai constaté que c'est à peu près cette influence qui est en pleine force au Québec. Cela explique pourquoi ce féminisme «solidaire» est de tous les combats de gauche comme lors du conflit étudiant de 2012, particulièrement intense à Montréal.

Caricature pour illustrer le féminisme marxiste. Portrait de Karl MARX modifié par Gilles B. YaPasdPRESSE.blogspot.com, 9 et 10 mars 2016

Donc diverses exigences sont progressivement apparues, la plupart après les années 1960:

  • le soutien aux étudiants pour la gratuité scolaire totale et sans limite, des études supérieures (la gratuité scolaire existe déjà de la maternelle jusqu'à la 5e secondaire, et les cours sont subventionnées au cégep et au niveau universitaire)
  • les causes environnementales avec un fort volet anticapitalisme et opposé à l'exploitation de nos ressources naturelles (gaz, pétrole, mines, commercialisation de l'eau potable en bouteille, barrages pour électricité, ...)
  • le «tout-gratuit» attendu via des programmes sociaux
  • la demande pour la surtaxe aux entreprises pour financer cette gratuité
  • l'opposition au libre-marché (les femmes qui réussissent économiquement seraient des privilégiées de la société + ravivement de la lutte des classes)
  • pour la prise en charge des femmes par l'État pourvoyeur qui a remplacé l'homme pourvoyeur (sauf lors des divorces)
  • la position antichrétienne récurrente et importante dans leur approche
  • ... 

Bref, tout comme si nous avions un programme économique et sociopolitique monté par une nation étrangère qui voudrait empêcher le Québec de se développer et en faire un socialisme à la faveur d'une élite bénéficiaire (oligarque).


LA MINISTRE DE LA CONDITION FÉMININE DU QUÉBEC N'EST PAS ET N'A PAS À ÊTRE, LA MINISTRE DU SOCIALISME (1) 


Voilà. Mais des groupes ont compris (militants ou politisés) que pour faire avancer le socialisme, on lance des organismes qui en font la promotion.  Ou plus facile encore, ils s'impliquent dans les comités des groupes existants pour les faire dévier progressivement du combat initial, par exemple de la liberté vers le «droit» au port du voile intégral (bien plus souvent une charia appliquée) dans des sociétés dites laïcisées. Ou encore de la protection de l'environnement vers le socialisme.

En allant chercher les femmes via une démarche féministe, les environnementalistes via cette voie ou de la même manière et ainsi de suite, ces intérêts (ex. socialisme, anticapitalisme, ...)  tablent sur un poids électoral de départ (la masse critique) (2).

À LIRE sur le retour DE Karl MARX (en anglais):
Believe It Or Not: Karl Marx Is Making a Comeback 
(par SEAN MCELWEE, 22 juin 2014)
It's true. The "Communist Manifesto" co-author has gotten a second life — and he has some advice for progressives.

Beyoncé Who Run The World Girls Traduction en Français 2011
Tout sauf l'égalité. C'est le modèle binaire (2 choix seulement): dominant vs dominé inspiré du marxisme où tous les problèmes sociaux s'expliqueraient ainsi.



Pourtant, là où les programmes sociaux sont développés, on assiste au problème de ceux qui travaillent et de ceux qui profitent de la gratuité; par exemple, les motards criminalisés mais vivant d'assistance sociale et des revenus du crime.

____________

1.      La Ministre du Gouvernement Libéral du Québec, Lise Thériault, a été sous attaque idéologique au début du mois de mars 2016 dans les médias du Québec et sur les réseaux sociaux. Elle a été mise au pilori pour une déclaration sur les féminismes dans laquelle elle se distançait des approches féministes radicales.


2.       Autre exemple: la victimisation systématique; la femme est victime et l'homme, l'oppresseur. C'est l'approche binaire (à deux choix) du marxisme. Tous les problèmes s'expliquent par deux variables : oppresseur + opprimé. On dénote encore de nombreuses autres déformations dans le féminisme défendu au Québec depuis les années 1970, dont la victimisation systématique de la femme, sans égard à la possible responsabilité de celle-ci via ses choix de vie. Selon nos tribunaux, en cas de séparation, c'est le gars qui était toujours fautif. Pourtant, en y réfléchissant, une femme qui attire toujours le même genre d'hommes qui la délaissent ensuite finit par dire aux jeunes femmes que les hommes sont «tous pareils». Mais si elle choisit toujours le même type de mâle, n'est-il pas un peu normal qu'elle obtienne des résultats très semblables? Le schéma homme = opresseur, femme = opprimée ne peut à lui seul expliquer la situation de la femme.  Et il se trouve encore bien d'autres abus, raccourcis intellectuels ou sophismes encore dans ce féminisme où plusieurs femmes québécoises ne se reconnaissent pas. 

lundi 7 mars 2016

INDEX mondial de persécution des chrétiens 2016 par l'ONG Portes Ouvertes

Brève présentation VIDÉO de l'index de PortesOuvertes.fr





Lien vers la carte PDF de l'Index de persécution de l'organisme non gouvernemental Portes Ouvertes



Ci-dessous : Lien vers la carte interactive de Portes Ouvertes

  • Survoler avec le pointeur pour un résumé (ex. image plus bas)
  • OU cliquer sur un territoire pour une description détaillée
  • OU cliquer sur un lien dans la liste sous la carte du site




Si vous trouvez que la mention de 50 pays où être chrétien constitue une exagération éditoriale 


Vous penserez probablement que 50 pays où être persécuté en tant que chrétien constitue une exagération éditoriale de l'ONG, mais considérez par exemple, le pays en 50e position en 2016. Vous verrez dans la description détaillée:

  • qu'un père de famille qui quitte l'islam en Oman ne peut pas avoir la garde de ses enfants
  • ou qu'un non-musulman ne peut pas publier un écrit religieux
  • que la liberté de culte ne garantit pas la liberté de l'expression de la foi
  • que les chrétiens qui quittent la foi musulmane risquent la persécution par leur famille ou par la société. Par exemple, ils risquent l'exclusion par leur paenté ou d'être internés pour problèmes psychiatriques à la demande de leur famille, de perdre leur maison, de perdre leur emploi, etc.

dimanche 6 mars 2016

Pourquoi Donald TRUMP est-il si populaire aux États-Unis? Reportage iTELE + mon commentaire



iTELE tente de répondre à la question sur le phénomène TRUMP dans ce court montage de 6 minutes.

Reportage de iTELE sur Twitter

Oui, Trump semble souvent grossier ou radical; hors-standard, presque toujours. Cependant, est-ce pire que les partis ou candidats de gauche de par le monde qui ne disent que de belles choses qui ne se réalisent pas dans les faits, comme le paradis économique (utopie économique, implosion des économies de gauche après 2 à 3 générations)? Le fait que Trump a déclaré qu'il décapitera l'État islamique s'il devient président, ne m'offusque aucunement. Car c'est ce qu'une coalition tente déjà de faire en Syrie et d'autre part, l' EI ne cache pas son rêve de décapiter les États européens, occidentaux, même des États africains, et plus encore.

Dans les faits, quand un candidat hors-norme devient si populaire, c'est en raison de la fin d'un genre, pour le bonheur ou le malheur d'une nation; tout dépend. D'ailleurs, quand il essaie de jouer un rôle (ex. le petit montage de ses enfants) c'est là que la politique redevient actée. Ou quand il essaie de faire croire qu'il est un chrétien convaincu. Mais si Donald Trump s'avérait le monstre que les médias du Québec nous décrivent, les politiciens américains n'auraient à blâmer qu'eux-mêmes pour sa popularité. Le style de politicien cherché est en mutation. On l'a vu avec la fièvre Obama. On le voit avec la fièvre Trump. Le problème américain est particulier à ce stade-ci: le peuple veut Trump, à tort ou à raison, mais les médias mainstream veulent Hillary. Qui l'emportera?




mardi 1 mars 2016

Mini essai: Le féminisme québécois s'adaptera ou s'éteindra

01 mars 2016 - En ouvrant la voie, il fallait passer par un féminisme expérimental. Mais le féminisme de tranchées résultant a eu aussi des effets pervers. Et en s'accrochant au modèle hérité, le féminisme québécois hargneux se prive de la nécessité de se refondre. Pourquoi? Parce qu'il fait autant de victimes chez les femmes que chez les hommes (ex. économiquement), les deux vivant généralement en couple.


(texte entièrement refondu: 4 mars 2016)
Chaque chemin social ou politique non franchi auparavant est un chemin expérimental. Le féminisme moderne en fait partie. Et chaque modèle (système) hérité d'une approche essai-erreur se doit de s'auto-corriger, sous peine d'être délaissé. De plus, les réalités changent, ce qui fait que même les meilleurs systèmes doivent être refondus ou rénovés, parfois carrément reconstruits.

Ce féminisme sera appelé à s'adapter ou à s'éteindre avec la génération qui l'a vu naître. 


La nouvelle ministre de la condition féminine du Québec, Lise Thériault, cause tout un émoi en se disant  plus égalitaire que féministe.

Lise THERIAULT - Assemblée nationale du Québec

L'étonnement rencontré chez les défenseurs de la position «guerre de tranchées» (femmes contre hommes) étonne, car le féminisme sous cette forme ne répond pas aux besoins. Il a eu ses gains, mais aussi ses effets pervers, comme faire des victimes économiques chez les femmes et les enfants. De plus, il ne sait même pas discerner et dénoncer les oppresseurs des femmes lorsque l'oppression est opérée sous un couvert culturel. Lise Payette incarne ce féminisme qui vieillit mal et qui pourrait vouloir davantage conserver ses postes de direction d'organismes subventionnés, au détriment des enjeux plus grands.

Lise PAYETTE


Pourquoi commence-t-on au Québec à remettre en question, Ô sacrilège, le féminisme dans sa forme «guerre de tranchées» héritée des années '60-'70?