samedi 2 septembre 2017

Testé. Animal de compagnie? Ne vous laisser pas séduire par les arguments des enfants

Testé pour vous. Avant d'adopter un animal, ne faites jamais confiance aux promesses d'un enfant ou d'un adolescent pour s'occuper d'un animal domestique. 


  1. Ne faites jamais confiance aux promesses d'un enfant pour s'occuper d'un animal domestique. Et c'est parfois une logique temporelle. Votre enfant a un chien à 11 ans, travaille à 16 ans et entre aux études supérieures à 16 ou 17 ans. Question quiz: «Qui s'occupera de l'animal: A-votre enfant, B-votre voisin ou C-vous ?». La réponse est «C vous!»
  2. Les animaleries et éleveurs sont dans le business du commerce d'être vivants et vendent une image loin de la réalité. Nous avons déjà acheté une femelle cobaye (cochon d'inde) enceinte et avec des parasites (puces ou acariens?) dans une animalerie Dyno de la ville de Québec!
  3. Les vétérinaires urbains vivent de ce commerce.
  4. Certaines SPA sont devenues de véritables entreprises, plus que des missions d'adoption.


Chiot border collie tricolore agé d'environ 2 mois et demi, au départ d'une promenade. Il semble dire: «Alors, c'est bientôt fini cette photo?»

Vous ne devriez jamais faire confiance à un enfant (voire à un adolescent) pour s'occuper d'un animal  domestique


À moins peut-être d'habiter en zone rurale avec un immense terrain ou sur une ferme et si le jeune a réellement du temps libre. Quand j'étais moi-même un enfant de 10 ans, un oncle m'a apporté un chien suite au décès de mon père. Mais je ne savais pas trop quoi faire avec, le chien mâle étant fugueur. C'est ma mère qui s'en occupait la plupart du temps, si bien que 1 an ou 2 plus tard, on l'avait donné en adoption à une autre famille. Noiraud a terminé sa courte vie frappé par une automobile sur la route 132; une route régionale et inter-municipale. Il est mort en faisant ce qu'il aimait: fuguer.

Un animal doit bouger et demande du temps 

En zone urbaine, si vous n'avez pas 2 heures par jour d’attention à donner à un chien, incluant une part d’activité physique comme le jeu et la marche à faire avec lui, oubliez ça. Les chiens ne sont pas des grosses peluches.

Apparemment, Jésus et les apôtres n'auraient pas eu le temps de s'occuper d'un chien selon le créateur de la célèbre bande dessinée (BD) PEANUTS mettant en vedette Snoopy et Charlie Brown. Ici, extrait de la BD PEANUTS de Charles M. Schulz,  publiée dans un journal au Québec. Un des dessins animés de Schulz avait pour titre "I Want a Dog for Christmas".


Un enfant dans une animalerie, c'est ni plus ni moins qu'un enfant qui se croit dans un magasin de jouets



À la différence que les animaux ne sont pas des jouets. Ce sont des bêtes qui ont un caractère unique, qui ont des besoins physiques et socio-affectifs et qui peuvent souffrir non seulement physiquement, mais aussi émotivement. 

Lorsque jeune couple, nous avons eu un lapin femelle bélier nain alors que nous demeurions en appartement. Dans ses heures de liberté dans notre 4 pièces et demi, Amie aimait se promener (il fallait bloquer l'accès aux fils électriques) et se prélasser dans un rayon de soleil. Elle était très affectueuse. Mais sans climatisation et dans un petit appartement, la litière et la cage dégageaient vite des odeurs. Nous avons dû la mettre en adoption dans une SPA. Lorsque nous sommes allés la voir quelques jours plus tard, elle était dans l'ombre et dépressive. Elle nous a reconnu et a semblé renaître. Ça nous a déchiré le cœur de repartir sans elle. Les animaux peuvent être heureux ou malheureux.

Tel que dit plus tôt, nous avons acheté une femelle cochon-d'inde. À notre grande surprise, elle grossissait anormalement. Jusqu'à ce que je conclue qu'elle attendait des petits. Nous avons attendu la naissance et le sevrage pour retourner les 3 nouveaux bébés car nous voulions quand-même garder Lila. Or il était manifeste que chacun des trois petits (Dumbo, Popotte et Caramelle) avait un caractère différent dès les premiers jours (un caractère unique = une «personnalité» animale).

Cobaye (cochon d'inde) femelle croisée en promenade dans le jardin pendant que l'on nettoie sa cage.


Nous avons acheté une femelle cobaye (cochon d'inde) dans une animalerie de Québec qui attendait des petits. Ici, deux des trois bébés. Les cochons d'inde naissent tout formés et capables de se déplacer (dans l'ordre habituel: Caramelle et Popotte près de leur maman Lila).
Dumbo, le troisième petit de la portée. Je sais, les crottes sur la photo c'est un peu dégoûtant. Mais si ça l'est sur une photo, imaginez quand la cage est dans votre maison.


Le plan manipulateur d'un enfant qui idéalise les animaux et qui veut un animal de compagnie



Le premier argument qui est une stratégie de l'enfant qui idéalise l'animal de compagnie, c'est de viser le top de la liste. La plupart des enfants veulent un chien (ou un chat). Si vous vivez à la campagne, ce sera peut-être un cheval... Les enfants les plus persistants ou harcelants ou futés ont compris qu'au pire, ils auront un rongeur (1) ou mieux: souris, hamster, cobaye ou cochon d'inde, dégu, chinchilla, gerbille, oiseau, reptile, poisson... Donc, ils commencent à négocier la mise avec un chien et reviennent à la charge durant des semaines, voire des mois. S'il cesse d'en parler, éviter d'aborder le sujet, car vous réactiveriez le programme de persuasion.

Leur deuxième argument déstabilisant des enfants, c'est qu'ils vont s'en occuper: le sortir, le promener, le brosser, changer sa cage, etc. Tout faux. L'idylle dure un mois, maximum deux, après c'est fini. Vous vous retrouvez être l'esclave de l'animal de votre enfant, ce qui ajoute à vos responsabilités ou à celle de votre femme ou de votre homme.

La troisième arme de conviction massive, ce sont les larmes ou les yeux languissants (comme le chat dans SHREK)

Ne craquez surtout pas. Une boîte de papiers mouchoirs coûte environ 1$ en 2017 au Québec. Chez Costco, acheter-en de grosses caisses et en plus vous épargnerez beaucoup sur le prix de l'essence, ce qui compensera le coût de votre membership annuel. 

Les enfants au Québec du nouveau millénaire sont eux-mêmes irréalistes, fondamentalement paresseux (nature humaine) à l'exception de ce qui les passionne: jeux vidéo, réseaux sociaux, amis, activités ou sport qu'ils aiment vraiment (et inactivités préférées). Très peu se passionnent pour les soins pour leur animal de compagnie et cela retombera sur les parents ou sur l'adulte responsable. Le matin avant l'école, votre enfant n’aura pas le temps de prendre soin d’un animal. Au retour de l’école, il lui donnera 15 minutes et après il sera prêt à passer à autre chose et vous ferez ce qui est le moins agréable, à moins de vous transformer en chef de boot camp, ce que vous regretterez au coucher, lorsque vous vous sentirez comme un sergent chef trop autoritaire pour les recrues sensibles.



Autres risques pour les animaux liés à l'immaturité des enfants et adolescents

  • Les très jeunes enfants peuvent blesser ou tuer les petits animaux en les manipulant ou en les écrasant. Le cas type de l'enfant qui s'assoit sur son hamster laissé sur le lit ou qui le serre trop fort ou le lance en l'air et l'attrape, lui écrasant les organes internes.
  • Les adolescents aussi peuvent être immatures. Vers l'âge de 12 ans, j'ai oublié de m'occuper de souris blanches d'une de mes sœurs durant 2 jours. Quand j'ai une flash de mémoire, je me suis précipité aux sous-sol pour constater que les pauvres bêtes étaient mortes, probablement déshydratées.
  • Les jeunes négligent l'entretien, ce qui rend la cage d'un petit animal inconfortable et à risque pour des maladies et parasites (ex. acariens).

Les jeunes ne sont pas suffisamment conscients des besoins et des limites des animaux pour s'en occuper sans supervision.


Les coûts à considérer avant d'adopter un animal de compagnie


Le même border collie tricolore, un an plus tard qui dit: «Marcher, marcher, marcher!»

Les coûts sont toujours sous-estimés. Si vous voulez donner une bonne qualité de vie à votre animal vous devez considérer, par exemple pour un chien:

  • coûts d'acquisition très élevés. Quand 200 ou 250 chiens coûtent le même prix qu'une bonne maison, c'est un marché surévalué.
  • frais incontournables (examen initial par votre vétérinaire ou le vet de l'éleveur, vaccins initiaux, médailles ou enregistrement auprès de votre municipalité, puce électronique pour l'identité et la propriété de l'animal, etc.)
  • nourriture de bonne qualité
  • traitements importants (ex. les rappels après les premiers vaccins, les traitements préventifs contre les puces et tiques, la stérilisation, les nouveaux vaccins selon les risques liés à vos activités et votre région, les examens, et ultimement l'euthanasie, car vous n'avez plus le droit de tuer votre animal comme cela se faisait sur une ferme en 1950.
  • imprévus (ex. payer pour récupérer votre animal à la fourrière après une fugue; maladies ou blessures). 
  • produits essentiels (ex.cage, collier ou harnais, laisse, ...) et autres accessoires et entretien (brosse, bols, coussin, litière, enclos ou système d'attache mobile -ex. attache liée à une poulie sur câble, shampoing à faible odeur). 
  • frais de gardiennage. Car quand vous partirez en vacances, vous vous demanderez : «Qu'est-ce qu'on fait avec Dr Dog?». Les amis vous feront bien sentir que pour 1 fois c'est correct, mais à ne pas répéter chaque année. Au Québec, les frais de gardiennage sont autour de 25$ par jour (avant taxes) et plus. Certains hébergements de tourisme et vacances acceptent les animaux, mais vous paierez peut-être plus cher, car ils doivent gérer le risque...
  • toilettage (ex. coupe des griffes)
  • gâteries et récompenses
  • dressage. Plusieurs propriétaires feront dresser leur chien ou paieront pour être membre d'un club, car ce serait dommage de devoir s'en départir pour des mauvais comportements qui auraient pu être corrigés.
  • Réparer les bris ou remplacer les objets abîmés par les jeunes chiens (particulièrement la première année). Certains mangent de l'argent au sens littéral. Cela devrait diminuer après env. 1 an.
Dans un cas différent, même pour un simple aquarium, préparez-vous à devenir chimiste ou biochimiste (dureté de l'eau, PH, température, équilibre des «bonnes» bactéries, renouvellement de l'eau et entretien, compatibilité entre les espèces, mortalité et achat de nouveaux poissons pour remplacer les pertes des essais-erreurs ou en raison du stress, ...)

Si comme parent ou responsable familial l'envie vous prend encore d'adopter un animal de compagnie pour votre enfant ou votre adolescent, 

signez comme adulte responsable et prononcez à voix haute cette déclaration avant d'adopter un animal:


«En tant qu’adulte responsable, je n'adopterai aucun animal pour lequel je ne suis pas prêt à m'occuper moi-même à 100% de ses besoins. Et je n'achèterai pas un animal uniquement pour les enfants».

Signez __________________________  Date  _____________


Auparavant, négociez un contrat écrit et clair avec l'enfant qui établit ses responsabilités. Si l'enfant prend encore 20% de la tâche après 2 mois, ce sera déjà une amélioration. Mais ne prenez même pas cela comme acquis. NE VOUS ATTENDEZ À RIEN de votre enfant ou de votre adolescent, dont les promesses sont comme celles d'un alcoolique qui promet de cesser de boire ou un drogué de se sevrer. C’est rare. Comme cela, vous ne risquez pas d'être déçu.


Effets positifs d'un animal de compagnie


Évidemment, il y a des effets positifs de s'occuper d'un animal. Certains sont d'ailleurs utilisés en zoothérapie auprès de certaines personnes. Un chien vous obligera à marcher, beau temps, mauvais temps et aura par son affection et de cette manière un effet favorable sur votre santé et humeur. Il peut vous éviter les anti-dépresseurs car il vous motive à vous lever si vous avez les bleus. Il est connu qu'un aquarium bien aménagé a des effets très calmants ou relaxants dans une pièce. Je peux confirmer. Mais règle générale, nous sous-estimons toujours les efforts et coûts à investir dans les animaux de compagnie. Et les animaux ne sont généralement pas faits pour vivre cloîtrés dans les petites unités d'habitation des grands centres urbains.

_______________
1.      Dans la liste des rongeurs, une gerbille c'est super: rapport qualité-prix avec animal intéressant, moins d'odeur, faibles coûts, facilité mais demande quand même une attention en tant qu’animal sociable –ex. aime avoir un terrain de jeu distinct de la cage qui peut être une boîte avec une «résidence secondaire», des endroits pour se cacher, des choses non toxiques à ronger (ex. un tube cartonné sans colle), un nouveau bol de nourriture et d'eau dans ce lieu de jeu et exploration ...

2.     J'ai déjà gardé la tourterelle mâle d'une amie et l'oiseau me réveillait dès les premières lueurs du jour. Même dans le placard, cela suffisait à peine pour retarder le réveil de 2 ou 3 heures. Heureusement, elle était sociable. Durant ses minutes de liberté, lorsque je me brossais les dents, elle venait faire trempette dans le lavabo sous le filet deau, avant de se faire sécher les plumes sur le rebord de la fenêtre ensoleillée. C'était vraiment très drôle, d'autant plus qu'elle ne me connaissait pas vraiment.

Aucun commentaire: